Retour à l'accueil Version FrancaiseEnglish version



Le Point La table par Gilles Pudlowski
Rochevilaine : un hameau hôtelier sur une pointe effilée face à la mer


Les journées sont longues à Rochevilaine. Il y a les couleurs de la mer changeante qu’on admire sur sa terrasse, face à Pénestin, la plage des amoureux et le petit port secret qu’on atteint par le sentier des douaniers. Puis les soins sur place : Nomade, avec enveloppement d’argile, ou Table phénicienne, avec massage sur pierres chauffées au soleil. Mais la balnéo, les balades en mer, la détente dans les suites exquises bâties dans un hameau fait de demeures anciennes savamment reconstituées ne font pas oublier la gourmandise ici souveraine.


Depuis vingt-cinq ans, Patrice Caillault, Tourangeau formé chez Charles Barrier, avant Troisgros, Ledoyen et Taillevent, s’affaire à donner du plaisir toute la journée. Il y a ces petits déjeuners délicieux et enracinés qui ont nom Saveurs retrouvées, Accords marins, Terroir breton ou Eveil en fête, qui mêlent crêpes au salidou, oeufs bio et lait ribot, pomme bonne-femme, cannelle et miel, sans omettre fruitpotine de Merlin, beurre baratté de Jean-Yves Bordier, brioche de Saint-Armel dite gochtial juste grillée. Ou encore homard et semoule de blé ou kouign-amann aux pommes. La gourmandise est une ode à la Bretagne.


Le terroir est bien délimité. Nous sommes à la lisière du golfe du Morbihan. La presqu’île de Rhuys n’est pas loin, comme les marais de la Grande Brière. C’est là une sorte de Méditerranée de la Bretagne offrant vif soleil, ciel bleu, vent frais, quelle que soit la saison. Au gré de la marée et du moment, des arrivages et du marché, Patrice Caillault renouvelle sa palette. Les huîtres de la ria de Pénerf juste tiédies au beurre d’échalote, les ormeaux sauvages persillés avec leur coulis de persil présenté à part, le homard sauce coraillée avec ses tagliatelles ou le turbot en fine blanquette aux morilles : voilà quelques-unes des merveilles simples qui vous attendent là.


Les plaisirs carnassiers (filet de boeuf au sautoir et tatin d’échalotes) ne sont pas oubliés et les desserts (saint-honoré et caramel au beurre salé ou sablé breton avec crème renversée à la vanille) y ont le goût de l’enfance. Si on ajoute un service dynamique et enthousiaste, plus les conseils de deux sommeliers qui se relaient pour vous conseiller un santenay de Mestre ou un Château-Gazin de 2002, vous saurez que le bonheur a un nom. Il s’appelle Rochevilaine.

 

 
  Le Domaine de Rochevilaine
Pointe de Pen Lan - 56190 BILLIERS
Tél: +33(0)2 97 41 61 61 - Fax: +33(0)2 97 41 44 85
domaine@domainerochevilaine.com
Relais & chateaux Elu meilleur SPA Relais et Chateaux 2007
Création & réalisation : www.e-comouest.com